23 May, 2022

Rapport de monitoring des actes posés par les autorités de la transition

Depuis l’arrivée du Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD) au pouvoir le 05 septembre 2021, la République de Guinée est plongée dans un processus de refondation de l’État et d’un état de droit. Cette période transitoire constitue une opportunité pour poser les bases d’une gouvernance vertueuse, des institutions fortes ainsi que la cohésion sociale qui sont les conditions essentielles pour un développement durable du pays. C’est pourquoi la Cellule Balai Citoyen (CBC) fidèle à ses valeurs et dans le but d’accompagner les nouvelles autorités pour une transition réussie, a obtenu auprès du Programme des Nations Unis pour le Développement (PNUD) le financement du projet « Participation citoyenne à la transition à travers un monitoring », dont l’objectif est de renforcer la participation citoyenne pour une transition inclusive et réussie. Ce projet a été mise en œuvre dans les huit (8) régions administratives du pays : Boké, Mamou, Kindia, Kankan, Faranah, Labé, N’Zérékoré et Conakry.

Ce projet a permis l’organisation des foras avec une forte participation des populations et des groupes vulnérables afin d’échanger avec eux pour connaître leurs avis et préoccupations sur la bonne conduite de la transition, mais aussi identifier les besoins non satisfaits, par la suite formuler des recommandations à l’attention des autorités à travers des actions de plaidoyers qui sont prévues à cet effet.

Cette approche a permis d’impliquer les citoyens au niveau communautaire dans le débat national concernant les actes posés par les nouvelles autorités, mais aussi de documenter les faits marquants et de communiquer de façon périodique sur la perception des citoyens sur la conduite de la transition.

C’est pourquoi, la plateforme Balai Citoyen a organisé des groupes de discussions (GDD) au niveau communautaire afin d’échanger avec les populations sur l’ensemble des actes posés par le CNRD, ainsi connaître leur perception et faire des propositions d’actions pour une transition inclusive et apaisée. Cette activité s’est déroulée dans les huit (8) régions administratives du pays et a connu la participation des groupes cibles suivants : les organisations de la société civile, les acteurs politiques, les leaders d’opinions et les citoyens.

Grâce à la forte implication des autorités locales et des leaders d’opinions, nous avons mené à bien ce projet qui a suscité un grand intérêt auprès des populations qui ont salué cette initiative visant à échanger avec eux sur les actes posés par le CNRD ainsi que les différentes préoccupations des groupes vulnérables dans le cadre de la Rectification institutionnelle, la Refondation de l’État, le Rassemblement, le Redressement et le Repositionnement qui ont été entrepris par les autorités de la transition.

Laissez un commentaire